COPENHAGUE 2009 - COPENHAGEN 2009


.
.
.
.
.
















Acteurs : Scientifiques, experts, chefs d'état, écologuignols...
.
Thème ( imagé) : Une obèse qui met une sucrette dans son café mais qui continue de s'empiffrer avec les aliments les plus caloriques.
.
.
Intéressons-nous aux écologuignols
.











Comment savoir si nous avons à faire à un écologuignol


Daniel Cohn Bendit, Noël Mamère, Dominique Voynet, Nicolas Hulot, Greenpeace, Jean louis Borloo, Corinne Lepage, Antoine Waechter, Yann Arthus Bertrand, Cécile Duflot, WWF... les écologuignols les plus médiatisés


Un écologuignol c’est quoi au juste ?

L’écologuignol se dit écologiste, mais vous verrez qu‘il n‘en est rien. Vous pouvez le rencontrer dans la rue, cheveux longs tressés coolement vêtu, mais aussi le voir à la télévision, en costume pull à col roulé ou en tailleur s‘il est une femme.
Centres d'intérêt de l‘écologuignol « Sauver la Planète et les Animaux », enfin ceux en voie d’extinction, la baleine, l’ours blanc, le gypaète barbu, le calao bicorne… les autres, pigeons, vaches, moutons, cochons, il s’en moque éperdument. L‘écologuignol aime et défend tous les arbres, mais n’aime pas et ne défend pas tous les animaux. Si vous en rencontrez un, en premier lieu il va vous demander d’économiser l’eau, ceci en vous incitant à prendre des douches plutôt que des bains. Il va aussi vous informer qu’il serait très intéressant d’attendre qu’il pleuve pour

laver votre véhicule et va probablement vous conseiller de récupérer l’eau de la bassine quand vous lavez vos petits dessous, pour remplir la chasse d‘eau des sanitaires. Cependant, il va curieusement oublier de vous dire que l’utilisation domestique de l’eau est en fait négligeable à côté de ce que l‘on utilise pour l‘agriculture. (Voir dessin)

L'agriculture représente aujourd'hui 70% de la consommation totale d’eau. C’est la production de viande qui consomme beaucoup d’eau, 15 000 litres pour faire 1 kilo de viande [1] et seulement de 500 à 2500 litres pour un kilo de maïs, blé, riz, pomme de terre… [1et 2] encore beaucoup moins pour le melon, la tomate, la courgette… qui consomment peu d'eau car ces légumes sont arrosés par des systèmes de goutte-à-goutte sous protection d'un film biodégradable. De même les arboriculteurs (pommes, kiwis, pêches, etc.) ont des systèmes d'arrosage millimétrés et sont eux aussi réputés peu consommateurs d'eau. [2] La demande alimentaire ne cesse d’augmenter elle devrait pratiquement doubler au cours des cinquante prochaines années, nous devrions envisager de produire davantage de nourriture avec moins d’eau. Comment agir efficacement et vite ? En adoptant une alimentation végétalienne* (voir fin de l'article) beaucoup plus économique en eau, bien meilleure pour la santé, plus éthique et réalisable pour chacun d'entre nous rapidement.
L’écologuignol ne s’intéresse pas au végétalisme et c'est ainsi que l’on devine que c'est un écologuignol.
















L’écologuignol médiatisé ou non va aussi certainement vous parler du réchauffement climatique, de la pollution atmosphérique et de ses conséquences dramatiques pour la planète. Il vous recommandera donc pour limiter les gaz à effet de serre que sont le dioxyde de carbone (CO2), Le protoxyde d'azote (N2O), le méthane (CH4)… de mettre à la casse votre vieille voiture et de la remplacer par une voiture hybride ou mieux électrique, ou autres. Il va vous conseiller de prendre le train plutôt que l’avion dès que cela vous sera possible et dans vos déplacements urbains le tramway plutôt que l’autobus… et bien entendu vous encouragera vivement à trier vos déchets. Tout ça est bien, mais pathologiquement amnésique sur le sujet il négligera encore de vous prévenir que la façon de vous alimenter est primordiale pour limiter les gaz à effet de serre. Un rapport de la FAO affirme que l'élevage est l'une des causes principales des problèmes d'environnement les plus pressants, à savoir le réchauffement de la planète, la dégradation des terres, la pollution de l'atmosphère et des eaux et la perte de biodiversité. [4] L’écologuignol n’en fait pas cas.


Dr James Hansen ( En termes d'action individuelle ne pas manger de viande est la meilleure chose que vous puissiez faire)


There are many things that people can do to reduce their emissions. If you eat further down on the food chain rather than animals, which have produced many greenhouse gases and used much energy in the process of growing that meat, you can actually make a bigger contribution in that way than just about anything. So that in terms of individual action, is perhaps the best thing you can do. [6]

Dr James Hansen
Leading climate scientist director
of Nasa’s Goddard institute
for space studies, USA.




video

L'agriculture est responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre en France, plus que l'industrie, et ce essentiellement à cause de l'élevage. Si nous tenons compte de tous les processus annexes nécessaires (transports, fabrication des engrais, etc.) Le fait de manger est à l'origine de près d'un tiers des émissions en France. Produire un kilo de boeuf engendre de 50 à 100 fois plus d'émissions de gaz à effet de serre que de produire un kilo de blé, et représente l'équivalent de 60 km en voiture. Manger beaucoup de viande engendre une agriculture
intensive (car il faut produire beaucoup de végétaux pour nourrir les bêtes ), qui consomme directement ou indirectement de l'énergie fossile (pour la fabrication des engrais et des pesticides, et l'alimentation du tracteur), donc engendre des émissions de CO2, et émet en outre d'autres gaz à effet de serre : en se décomposant, les engrais azotés émettent du protoxyde d'azote, 300 fois plus "réchauffant" que le CO2 , et par ailleurs les ruminants émettent du méthane, un gaz 23 fois plus "réchauffant" que le CO2, à cause de la fermentation des plantes qu'ils mangent dans leur système digestif.

*- Savez-vous ? Le végétalien ne mange pas que des salades comme certains aiment à le dire, ceci afin de faire croire au monde que le végétalisme est une utopie. Comme l'omnivore il mange effectivement des salades, c’est très bon pour la santé d'ailleurs, mais le végétalien mange aussi comme l’omnivore de la viande, des saucisses, du saucisson, du jambon, du pâté… Il peut y avoir sur sa table des pizzas, des tartes, des quiches, des tomates farcies, des cakes salés, des croque-monsieur… il boit du lait, plusieurs sortes de laits même, d’avoine, de riz, de soja, d’amande, de noisette, de châtaigne… Il se régale de gâteaux à la crème pâtissière, de délicieuses crêpes, de galettes des rois frangipane, de croissants, de brioches… de crèmes glacées à tous les parfums, caramel, pistache, aux marrons… Il mange des yaourts aux fruits, des crèmes pralinées, toutes sortes de crèmes, de la mousse au chocolat et même du fromage. Tout ceci 100% végétal, sans cholestérol et sans cruauté envers les animaux. (Voir photo)


[1] source : FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations)
[2] source : (Quand meurent les grands fleuves, enquête sur la crise mondiale de l'eau. Fred Pearce Calmann-Lévy, 2006)


[4] Source : Food and Agriculture organization of the United nationshttp://www.fao.org/ag/fr/magazine/0612sp1.htm